Dans les années 50, c’est Yvonne qui reprend la maison